Le coup de foudre – Storicyclette n°2

par | 2 Déc, 2016

Les Storicyclettes, par Gary Maël pour Lady Harberton

Lady Harberton s’associe à l’illustratrice lilloise Gary Maël pour raconter avec humour et poésie des instants de vie sur notre vélo en ville. Nous vous présentons la deuxième de la série des Storicyclettes : Le coup de foudre
coup de foudre velo storicyclettes Gary Maël Lady Harberton

Avec Gary Maël, nous avons eu envie de vous faire retrouver des clins d’œil, des idées ou des situations que nous avons déjà vécu sur notre vélo et que vous avez peut-être déjà vécu. Des instants à vélo avec un point de vue humoristique ou poétique, des moments qui parfois nous inspirent, parfois émouvants, parfois énervants pour celles qui ne sont pas sur leur biclou. 

Découvrez le vendredi toutes les deux semaines, une nouvelle illustration inspirée des moments à vélo en ville. 

Après une rêverie d’enfance pour l’ouverture de la série des Storicyclettes, une autre rêverie à vélo… Le coup de foudre !

Le vélo c’est de l’exercice physique, prendre un bon bol d’air, aller d’un point A à un point B, directement, en faisant des petits détours…. Et c’est aussi un formidable moyen de faire des rencontres !

Eh oui ! Quand on est à vélo, on est pas caché derrière une vitre ou carrosserie, c’est donc plus facile d’interagir avec les autres. Quand on attend au feu, pas besoin de baisser la vitre pour draguer le mec d’a coté. Il suffit juste de se tourner et de lui parler. Quoi de plus facile !

J’ai souvent remarqué que les cyclistes se parlent facilement entre eux en ville, même si ils ne connaissent pas. Une fois, attendant tranquillement que le feu repasse au vert, ma voisine me lance « Mais c’est le fameux messenger » ! Et je lui répond « oui, je suis la créatrice… ». Même si on a pas toujours le temps de papoter quand le feu passe au vert, le contact est déjà là et rien n’empêche de continuer tranquillement la conversation sur le trottoir ou d’aller boire un verre.

On croise aussi plus souvent ses amis. En ce qui me concerne, j’observe très souvent les cyclistes dans la rue. C’est mon coté designer… Je regarde souvent la manière dont les gens utilisent leurs vélos et leurs gestes et je le fais souvent inconsciemment. Le plus drôle c’est quand je me rend compte que la personne est une tête connue que je n’ai pas vu depuis longtemps. Alors on s’arrête 2 minutes sur le coté pour reprendre des nouvelles et prévoir une prochaine soirée ensemble…

Le vélo est un mode de déplacement qui rend positif et on le ressent quand on rencontre un cycliste. Les cyclistes sont souvent passionnés et ravis de raconter des anecdotes et partager des conseils. Et quand on fait partie du cercle, on se retrouve à parler de nos expériences car on sait qu’on se comprend.

Le vélo est un mode de déplacement qui rapproche, qui se partage et permet de faire des belles rencontres !

Qui n’a jamais marché dans la rue en s’imaginant se retrouver nez à nez avec le grand amour ? Et c’est aussi possible à vélo. J’espère vous avoir convaincues. Et peut-être que maintenant vous pédalerez en imaginant rencontrer la personne de vos rêves à vélo !

Et vous, est-ce que vous avez déjà fait de belles rencontres à vélo ?

Auteur du dessin : Gary Maël – Illustratrice lilloise et cycliste urbaine

Soumettre un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

LES ARTICLES RECENTS

La course à l’apéro – Storicyclette n°5

...
Read More

La Pochette [VIDEO] | Que peut-on bien ranger dans ce petit sac à main ?

...
Read More

Aller au travail en vélo ou en métro ? – Storicyclette n°4

...
Read More

S'INSCRIRE A LA NEWSLETTER

FACEBOOK

TWITTER

INSTAGRAM

PINTEREST

SUIVEZ-NOUS SUR LES RESEAUX SOCIAUX !
RECEVOIR LES NOUVELLES

NOUS ECRIRE

7 + 12 =

Pin It on Pinterest

Vous aimez ? Partager avec vos amis !

You like it ? Share it with your friends !