Phase de déconfinement – Les commandes personnalisées sont à nouveau disponibles !

La boutique en ligne reste ouverte et les commandes sont possibles avec des délais de livraison variables en fonction des circonstances,… >>Lire toutes les infos en cliquant ici
  • fr
  • en
Sélectionner une page

Quel équipement choisir lorsque l’on commence à se déplacer à vélo en ville ?

par | 17 Avr, 2020

C’est décidé, tu te mets au vélo !

Et tu n’as jamais été autant motivé-e !

C’est la rentrée, tu reviens de vacances regonflé-e à bloc et tu as envie de te mettre au vélo pour te déplacer.

C’est le début d’année et ta résolution pour commencer l’année est de faire plus d’exercice physique et prendre l’air.

C’est le printemps, et le beau temps et le soleil te donne envie d’en profiter encore plus et d’être dehors au maximum.

Bref, tu sens que c’est le moment de te faire plaisir, de t’accorder un moment de la journée rien que pour toi, pour bouger, pour prendre l’air et pour te changer les idées. Et tu as bien raison !

Avec un brin de motivation, commencer à se déplacer à vélo est facile, prévois tout de même un peu d’équipement.

Voici les quelques conseils que je te donne pour démarrer :

1/Trouve un vélo qui te va bien et que tu aimes bien

Pour se lancer, pas besoin d’avoir un vélo de compet’, l’important est d’avoir un vélo sur lequel sur te sentes à l’aise et avoir confiance en lui :

  • Un vélo hollandais pour une position du dos plus droite et pédaler à ton rythme avec classe comme les danois-es savent si bien le faire
  • Un vélo typé course ou VTT ou gravel bike pour une position plus sport, pour pédaler à pleine balle et se sentir comme un-e coursière-er à vélo en filant à tout allure dans les rues.
  • Un vélo électrique pour commencer doucement, parcourir un peu de temps tout en prenant ses marques
  • Un vélo pliant
se déplacer à vélo en ville Lady Harberton vélo Roold vintage

En plus de cela, quelques petites choses à vérifier :

Est-ce que le cadre de mon vélo est à ma taille ?

Suivant la taille du cadre, la position du vélo est différente. Avec un cadre trop grand, on a tendance à avoir une position trop en avant et les bras trop tendus alors qu’il faut garder une certaine souplesse dans les bras pour rouler.

Est-ce que le guidon de mon vélo me convient ?

Le guidon conditionne aussi la position sur le vélo. Il existe autant de forme de guidon que de type de vélo. Droit, droit recourbé, course, bref, il y en a pour tous les goûts !

Est-ce que ce vélo me donne confiance ?

Maintenant que tu as trouvé le vélo avec ta position idéale. Cette position dans laquelle tu te sens à l’aise, qui te donne confiance en toi, prêt-e à conquérir la ville. Alors il te reste à vérifier quelques trucs pour avoir un vélo dans lequel tu as confiance et qui te donne confiance en toi.
Voici les autres questions que tu dois te poser : Est-ce que l’état des pneus et chambres à air est ok ? Est-ce que le vélo est bien réglé ? Est-ce qu’il grince ? Un vélo bien entretenu peut te mettre en confiance sur la route. Je te donne quelques conseils plus détaillés par ici.

Est-ce que j’ai des gardes-boues ?

Rouler sous la pluie et être trempé-e n’est pas toujours très agréable mais à la limite on peut sécher. Le pire c’est lorsque l’on a les traces de salissures qui se retrouvent sur ces vêtements à cause des roues. C’est pas vraiment la classe. Si tu ne peux pas te changer après ta route à vélo et que tu prévois de rouler quelque soit le temps, retiens bien un truc : les gardes-boues c’est la vie !

Voilà si tu as un vélo qui répond positif à toutes ces questions, c’est bon. Encore une fois pas besoin d’un vélo de compet’ pour commencer. Tu pourras toujours acheter un beau vélo et investir quand tu y auras pris goût. Attention ça risque de t’arriver plus vite que tu ne le penses 🙂 (toi même tu sait, girls/boys on bike aguerri-e-s ;))

2/ Prévoir de pouvoir rouler la nuit : les lumières

Les lumières sont indispensables pour rouler sur la route et être vu-e la nuit. Là tu as deux solutions :

Les lumières intégrées à ton vélo type dynamo : c’est l’idéal si tu ne veux pas te prendre la tête.

Les lumières que l’on accroche sur son vélo : l’avantage si tu veux pouvoir choisir ou positionner des lumières où tu veux.
Il y a même des lumières qui peuvent s’accrocher su ton sac.

Il y a du choix sur le marché, le tout est de choisir une lumière suffisamment forte pour être vue avec une lumière blanche à l’avant et une lumière rouge à l’arrière.

3/ Se protéger à vélo : Casque ou pas casque, telle est la question

Le casque fait l’objet de nombreux débat entre les cyclistes. Faut-il porter un casque lorsque l’on roule en ville ? Faut-il le rendre obligatoire ? Est-ce que le casque protège suffisamment le cycliste ? Comment fait-on si on prend les vélos en libre-service ? Nous ne sommes pas tous d’accord sur le port du casque en ville.

Personnellement, je ne porte pas de casque en ville. Je roule à Lille où la circulation n’est pas toujours ultra-dense et je privilégie d’abord la concentration et l’anticipation sur la route. Mais dans une autre ville, je pourrais ressentir le besoin de porter un casque. Et lorsque je suis cyclo-touriste ou que je roule en mode sport le week-end sur les routes de la campagne flamande, là le casque est un incontournable pour moi.

Le conseil que je te donnerai c’est de choisir d’en porter un suivant ton ressenti. Si tu ressens le besoin de porter un casque pour avoir confiance et te sentir en sécurité alors fais-le. Et pour le coup, il y a des marques qui font de très beaux modèles de casque.

se déplacer à vélo en ville Lady Harberton vélo Helyett speciale vintage

4/ L’anti-vol pour garer son vélo en ville en toute sécurité

La règle numéro 1 pour sécuriser ton vélo en ville : Accroche le cadre de ton vélo à un point fixe avec un bon antivol.

C’est super important ! Rappelle-toi bien cela.

Sécuriser les composants comme les roues et la selle est essentiel aussi.

Et pour encore plus de dissuasion, tu peux même accrocher ton vélo sur le même point fixe avec un deuxième antivol.

Quel anti-vol choisir ?

Oublies tout de suite les anti-vols type spirale qui se coupent en 2 secondes avec une pince. Il existe plusieurs types d’anti-vol : le U, la chaîne, le U pliable, l’antivol de cadre, les anti-vols de roues.

Si tu démarres, je te conseille de choisir à minima un U. L’idéal est d’avoir plusieurs moyens de sécuriser le vélo pour sécuriser tous les composants du vélo et pour dissuader le vol.

En ce qui me concerne, j’utilise un U, mon vélo est équipé d’anti-vols de roues et j’ai enlevé l’attache rapide de ma selle. Le must c’est encore d’avoir 2 U pour accrocher ensemble la roue avant et le cadre et ensemble la roue arrière et le cadre sur le point fixe.

Quel antivol type U choisir ?

Là ça se complexifie car il y en a de nombreux sur le marché et avec des niveaux de sécurité différents. Et en plus les marques utilisent des échelles différentes pour comparer les niveaux de sécurité.

Tout d’abord, on conseille généralement de choisir un anti-vol en fonction de la valeur de son vélo : environ 10-15 %. Si ton premier vélo est le vélo que tu as trouvé sur une brocante, tu ne mettras pas la même valeur marchande que pour un beau vélo acheté ou customisé avec des beaux composants. Ceci étant dit, même si tu as un vélo vintage, sa valeur sentimentale n’a pas de prix et tu pourras aussi choisir un U de bonne qualité.

Pense aussi à la durée moyenne et le lieu où tu accrocheras ton vélo. En pleine ville ou en pleine campagne, tu n’auras pas le même besoin.

Par exemple, je ne mettrais pas le même antivol si je gare mon vélo en plein centre ville de Lille ou dans le village natal de mes grands-parents au fin fond du centre Bretagne.

Pour garer ton vélo en pleine ville, de jour comme de nuit, je te conseille de vérifier les points suivants pour t’y retrouver dans la classification :

  • Résiste aux coupe-boulons, scie, marteau
  • Résiste aux effets de levier comme pied de biche
  • Serrure anti-crochetage

5/ Les vêtements de pluie : pour ne pas arriver trempé-e

Qui dit circuler au grand air, dit soleil ou… pluie ! C’est pas très grave d’être un peu humide après une course sous la pluie mais c’est toujours plus agréable d’arriver au sec. Et puis, en hiver, si on se retrouve trempé-e, on peut prendre froid. Bref, il y a tout un tas de raisons pour lesquelles je te recommanderai des vêtements de pluie.

Pour démarrer une bonne cape de pluie, c’est plutôt pas mal car tu peux l’utiliser en été comme en hiver sans changer les vêtements que tu vas porter au jour le jour. Par exemple, en hiver, si tu te fais surprendre par une pluie, tu peux l’enfiler juste au dessus de ton manteau d’hiver le temps de ton trajet.

Le risque avec la cape de pluie est d’être quand même mouillé-e sur le bas. Tu peux dans ce cas opter pour une veste et un pantalon de pluie.

Personnellement, je préfère le combo parka et pantalon imperméables/respirants car je ressens une meilleure liberté de mouvement et moins de prise au vent (oui, il y a quand même du vent parfois à Lille) par rapport à une cape.

6/ Et un beau sac qui te permet de transporter tout ce que tu veux !

Sac, sacoche ou panier ? Là il y en a pour tous les goûts et toutes les situations ! Tout dépend de ce que tu transportes et comment tu utilises ton vélo.

Est-ce que tu gares ton vélo en ville pour aller faire une course ou au boulot ?

Dans ce cas, choisi plutôt un sac que tu peux emporter avec toi. Tu peux soit choisir un sac ou une sacoche que tu accroches sur ton vélo et que tu décroches pour emporter à toi, ou alors un sac que tu gardes tout le temps sur toi, comme un Messenger Lady Harberton par exemple.

Voilà ce qu’il faut pour se lancer ! Et si tu continues, car tu vas y prendre goût à ce petit moment de liberté dans ton quotidien, je te donnerai aussi quelques conseils sur la panoplie vestimentaire pour accompagner tes virées à vélo du quotidien !

A très bientôt !

Lucile,
Voyageuse à vélo en ville et ailleurs
Designer, Maroquinière & Fondatrice de Lady Harberton

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Découvrir d'autres articles

Tuto offert DIY Bracelet Torsade en Cuir by Lady Harberton

Fabriquez votre bracelet torsade en cuir ou en matière upcyclée – DIY facile à faire à la maison

Pour toutes celles et ceux qui sont confinés à la maison depuis plusieurs semaines et qui ont...

Qu’est-ce que la laine mérinos ? Et pourquoi Lady Harberton l’utilise dans ses créations ?

Je vous en ai déjà parlé dans plusieurs articles, la laine mérinos est l’une de mes matières...
Sac Messenger prototypes cuir design Lady Harberton

Le Messenger en 10 prototypes [VIDEO] | La création du sac messenger Lady Harberton 0/3

Les étapes de créations du sac messenger Lady Harberton : retour sur tous les prototypes J'ai créé...

Recevoir les prochains articles par mail

LES ARTICLES RECENTS

Le coursier à vélo, un mythe urbain : de ses origines américaines au job étudiant européen

...

Fabriquez votre bracelet torsade en cuir ou en matière upcyclée – DIY facile à faire à la maison

...

Comment se préparer une bonne assiette de pasta maison (sans machine) pour le retour de vos futures sorties à vélo ou pour se faire plaisir en étant confiné ?

...

S'INSCRIRE A LA NEWSLETTER

FACEBOOK

TWITTER

INSTAGRAM

PINTEREST

Pin It on Pinterest

Vous aimez ? Partager avec vos amis !

You like it ? Share it with your friends !